L’éclairage de la peau et le rendu des carnations, 2014

Mémoire de Master Sciences, arts et techniques de l’image et du son, sous la direction d’Isabelle Singer, université d’Aix-Marseille, 2014.

Résumé 
En s’inspirant du temps consacré aux carnations en photographie, ce mémoire aborde la question de l’éclairage et du rendu des carnations lorsque différentes typologies de peau sont simultanément présentes à l’écran. La peau du comédien est ici considérée en tant que matière première qui sera transformée au cours des processus de tournage et d’étalonnage pour aboutir à l’image projetée de la peau du personnage.
Ce mémoire énonce les propriétés physiques et optiques de la peau afin de cerner les différents mécanismes responsables de la diversité des carnations. Il traite de l’interaction entre la peau et la lumière ainsi que des facteurs influençant notre perception. Parce que la qualité des supports sensibles ne permet pas toujours de les représenter sans contraintes, diverses possibilités de représentation des mélanges de carnations au cinéma sont analysées en s’appuyant sur des exemples de films. La peau est mise en relation avec l’éclairage, le maquillage, le décor, les costumes.
Ce travail de recherche explore la façon dont les progrès numériques transforment le traitement des carnations avec un intérêt particulier pour les possibilités d’étalonnage et la concurrence qui s’installe entre celles-ci et les procédés de maquillage.


Mémoire accessible uniquement sur demande.



Les commentaires sont fermés.